Expression des groupes minoritaires

Le Fond et la Forme

Monsieur de la Palice, aurait pu dire qu'une opposition est faite pour s'opposer. Vos élus de la liste "Avec Vous Autrement" le font quand il le faut, sans tomber dans l'excès. Pour preuve, de nombreuses délibérations obtiennent l'unanimité. Mais nous nous efforçons néanmoins d'apporter quelques bémols sur certains sujets. Reste que certains évènements récents montrent que l'on peut être d'accord sur le fond, mais la façon dont les choses aboutissent sur le terrain laissent à désirer sur la forme.

Quelques exemples :
L'aménagement de la place de l'Eglise. Sur le fond, une excellente idée. Quant à la forme, on aurait pu faire beaucoup mieux. Entrée parking côté boulangerie et sortie côté rond-point, avec des cases en épis dans le sens de la marche. Qui plus est, en attendant la réalisation de la déviation du Chef-Lieu, pensons à la sécurité. Il faut créer des ralentisseurs sur chacune des voies à l'approche de ce giratoire.
Toujours sur le même thème, l'aménagement à Vongy visant à sécuriser l'accès aux usines en interdisant le franchissement de la voie ferrée aux camions. D'accord sur le fond. Mais sur la forme, on constate qu'une partie des infrastructures a déjà été démolie ! A quel coût ? Pourquoi ne pas installer deux simples portiques de hauteur ciblée (solution évoquée mais pas retenue) avec voyants lumineux rouges
Enfin, on parle souvent depuis de nombreuses années de rénovation, pour en préserver le cachet, des vieilles zones désormais urbanisées (Chef-Lieu de Publier, Vieux village d'Amphion, Avulligoz et Méserier). D'accord sur le fond. Mais sur la forme, aucun gros investissement, aucune aide demandée à la Région ou aux fonds Européens, pour rénover ce patrimoine communal.
Un peu de bon sens sur la forme, et les dossiers communaux ne s’en porteront que mieux. Nos finances aussi.

Michel Grobel, Jean-Jacques Chatellenaz, Dominique Dufournet et Robert Baratay

Approcher Demain le territoire autrement ...

Cette période estivale invite à des réflexions plus légères et de circonstance : que sont les ingrédients du « bon vivre » dans une commune ? Ce doit être une démarche globale, cohérente, et  pas seulement un fleurissement. Aujourd’hui, une mise en valeur de son territoire et de ses différents atouts, passe par une certaine innovation.
La piétonisation est plébiscitée avec insistance sur le Chef-Lieu de notre Commune. L’absence de trottoirs ne facilite pas la convivialité que développe habituellement ce type de déplacements. Si proche du cœur du village et si loin à la fois ! Espérons que les projets immobiliers entrepris accélèreront la nécessaire construction de ces quelques centaines de mètres de sécurité manquante. Le visage urbain de notre territoire évoluera. Certaines villes vivent sans publicité afin d’apporter un confort visuel et environnemental ; D’autres plantent des arbres fruitiers afin de donner une notion de bon vivre, de générosité, de « bien ensemble ».
L’attractivité d’une commune se construit autour de l’état d’esprit de ses résidents, de ses commerçants, de ses associations. Le touriste ressent ces attractions, elles font partie de ses  exigences dans la qualité des services rendus. Prenons garde de ne pas vivre sur des acquis défraîchis. Remettons nous en cause. Dans cette période de transhumance, projetons nos regards critiques sur ce qui se fait  mieux ailleurs. Avec diplomatie, on peut être heureux partout. La notion de bonheur ou de bien-être est individuelle ; Elle est souvent le reflet des souvenirs des bons moments de notre jeunesse.

Là où il fait bon vivre, inspire le sourire. Bel Été à Vous Tous.

Georges RUDYK & Dominique GIRAUD

  • Accueil
  • Contact
  • Plan du site
  • Obtenir la version pdf
  • Imprimer
  • Malvoyant
Liens utiles
Météo
Neige
7 °
Retour en haut