La restauration de la chapelle de Darbon menée à bien

Nichée sur les hauteurs de la commune, la chapelle de Darbon est unique en son genre dans le Chablais. Cet édifice orthodoxe ne ressemble que de loin aux chapelles traditionnelles de nos campagnes. Représentatif de l’art byzantin, la chapelle se distingue par l’incroyable richesse de ses façades entièrement colorées de fresques. Le petit bâtiment avec son bulbe en cuivre a été construit dans les années 1960 à côté de la colonie de vacances de Darbon qui accueillait des jeunes pensionnaires de la diaspora russe.

 

Personnage central de ce projet, le père Egon Sendler plus communément appelé le père Igor est un iconographe à la réputation mondiale. Avec les résidents ils ont d’abord construit la chapelle puis entre 1997 et 2002, lors de stages de fresques, les murs intérieurs, les façades et le porche ont été complètement habillés de fresques réalisées avec les élèves iconographes. La nef est également richement décorée.

 

Afin que la chapelle de Darbon et ce témoignage rare de la culture orthodoxe perdurent, un projet de restauration a été mené ces dernières années et est arrivé à terme. Il a permis de désamianter et de reprendre la toiture.

 

Les travaux ont pu se dérouler grâce au soutien de la Fondation du patrimoine.

La souscription de la Fondation du patrimoine est toujours en cours en ligne.

 

Avec le soutien de la Région

 

Grâce au soutien de la Fondation Bettencourt Schueller, la Fondation du patrimoine a apporté son soutien à la restauration de la chapelle russe de Darbon et à la valorisation des savoir-faire sur le chantier de restauration.

 

  • Accueil
  • Contact
  • Plan du site
  • Obtenir la version pdf
  • Imprimer
  • Malvoyant
Liens utiles
Météo
Nuageux
8 °
Retour en haut